Vers la République française régénérée

Projets

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil par des cléricaux Charles de Montalembert

 

Charles de Montalembert


Au dix-neuvième A.L.P.J.C., dans les successives assemblées législatives, Montalembert était le chef des cléricaux. (Il était d'une variété de papisme qui fut finalement condamnée par la papauté et qui était nommé catholicisme libéral.)
Très réactionnaire, nostalgique du Moyen-âge, il était ironiquemnt surnommé Monte-à-l'envers.

Un élément de lucidité fut de dire à peu près que ses ennemis, les ennemis des cléricaux, pensent que le temps travaille pour eux.
C'est exact au moins pour certains d'entre eux.

Les cléricaux, eux, papes successifs en tête, ont besoin de s'activer constamment pour conserver la domination qu'ils ont encore et pour tenter de l'accroitre.

Le présent article sera refait en étant amélioré lorsqu'on prendra le temps pour cela.

Mise à jour le Mercredi, 14 Septembre 2016 10:17